retour

JACQUES PERCONTE

paysages, corps, couleurs, matières, vitesses en arts plastiques, en numérique.

prev / next

generative video

201305SAN-GEN1x1-oe?4

SANTA MARIA MADALENA ROCHA

Création sonore : Isabelle Silvagnoli

Producteur(s) : Jacques Perconte

Film infini, compressions dansantes de données vidéo montées à la volée
Diffusion générative, dimensions variables
Xvid + Max/Jitter + Quicktime perian

Au nord-est de l’île de madère, du sommet des falaises, on peut apercevoir à une centaine de mètres de la cote un rocher bercé par les vagues.

Northeast of the island of Madeira, the top of the cliffs, you can see a hundred meters from the coast rock rocked by the waves. This is a clear show of this infinite landscape. The ocean never ceases to renew her caresses salty. Faced with the impossibility of making honestly this "e magic with contemporary means of image production, I had to invent a device to press hard enough records to extract an aesthetic power that echoes my memories without pretense. Caught between the millions of blue ocean and the infinity of colors that can arise in the rock appears and disappears into the depths of the image. I let myself be taken in this adventure abandoning all earthly resistance . Time has shorter, the material is the new unit. And my heart wings each new vibration film ... And the film is almost infinite.

Une vidéo-document de Santa Maria Madalena Rocha peut être consultée.
Quelques images de la pièce sur flickr → Santa Maria Madalena Rocha.

Au nord-est de l’île de madère, du sommet des falaises, on peut apercevoir à une centaine de mètres de la cote un rocher bercé par les vagues. C’est un spectacle manifeste de cet infini du paysage. L’océan n’a jamais de cesse de renouveler ses caresses salées. Face à l’impossibilité de rendre honnêtement cette magie avec les moyens contemporains de production d’images, il m’a fallu inventer un dispositif pour presser suffisamment fort les enregistrements afin d’en extraire une puissance esthétique qui fasse écho à mes souvenirs sans simulacre. Pris entre les millions de bleus de l’océan et l’infinité de couleurs qui peuvent en naître le rocher apparaît et disparaît dans les abîmes de l’image. Je me laisse prendre dans ce"e aventure abandonnant toutes les résistances terrestres. Le temps n’a plus court, la matière est la nouvelle unité. Et mon coeur s’envole à chaque nouvelle vibration du film... Et le film est presque infini.

MADEIRA

Cette pièce fait partie d'une série. La plupart du temps une série s'attache à un paysage, à une région. Il y a une certaine unité géographique.

AEROGERADORES,
SANS TITRE N°2

2014

 GENERATIVE VIDEO 

AEROGERADORES,
SANS TITRE N°1

2014

 GENERATIVE VIDEO 

M

2014

 FILM 

EXTENSION SAUVAGE

2013

 LIVE 

NUVENS DA TERRA CHÁ

2013

 GENERATIVE VIDEO 

FUNCHAL

2013

 MULTICHANNEL VIDEO 

FLORES DA PONTE DELGADA

2013

 GENERATIVE VIDEO 

ÀRVORE DA VIDA

2013

 FILM 

VENTO DOS ARIEIROS

2013

 GENERATIVE VIDEO 

ROTA DE RIBEIRO FRIO

2013

 GENERATIVE VIDEO 

DÉPAYSAGES

2012

 LIVE 

VENTS

2012

 FILM 

TERRA CAMPONÈS

2012

 FILM 

CHUVA

2012

 FILM 

SANTANA

2012

 MULTICHANNEL VIDEO 

MOTIFS

Les motifs et figures que je travaille. En cours de développement

OCéAN(S)
* Il se peut qu'il y ait un mot de passe si le film n'est pas est encore fini ou en "exploitation", écrivez-moi, on ne sait jamais, je vous le passerai peut-être ;).
** Il me semble toujours utile de rappeler que ces images, ces vidéos, ces sons que vous trouvez ici sont des documents. Il exposent ce que les pièces représentent. Mais ils ne donnent pas accès à sa véritable expérience. Rien ne vaut, si elle vous plaisent, leur découverte in situ, en salle ou en exposition.

Some rights reserved jacquesperconte © specific mentioned producers
But shared with love.
;)