retour

JACQUES PERCONTE

paysages, corps, couleurs, matières, vitesses en arts plastiques, en numérique.

prev

generative video

202108WES-GEN1xN-oe?254

WESTERWOLDEZON

film infini (œuvre générative)
Compressions dansantes de données vidéo montées à la volée.
with the support of Noorderlicht / Artphy

FR EN

Nature’s delicate rhythm and seeming softness contrast sharply with the technical format of digital images. But in ‘Westerwoldezon’, Jacques Perconte manages to create magical landscapes that resemble colourful fairy-tales by using reverse engineering of video compression algorithm. Together, the original image and the processing form a new nature, which is constantly in motion and ever-changing. By adopting a particular attitude towards technology as something that does not separate from nature, Perconte questions our relationship to landscape.

Le rythme délicat et l'apparente douceur de la nature contrastent fortement avec le format technique des images numériques. Mais dans "Westerwoldezon", Jacques Perconte parvient à créer des paysages magiques qui ressemblent à des contes de fées colorés en utilisant la rétroingénérie des l'algorithme de compression vidéo. Ensemble, l'image originale et le traitement forment une nouvelle nature, qui est constamment en mouvement et en évolution. En adoptant une attitude particulière envers la technologie comme quelque chose qui ne se sépare pas de la nature, Perconte remet en question notre relation au paysage.

Le teaser : Westerwoldezon
Quelques images de la pièce sur flickr → Westerwoldezon.

FR

Découvrir une nouvelle région, de nouveaux paysages, c’est accueillir de nouvelles forces en soi. Chaque fois que le soleil passe au travers des branchages et qu’il reflète le monde dans mon regard, je sens sa bénédiction. Je sens à quel point cette lumière qui brille et nourrit la forêt, cette terre chérie, et chacun qui la foule de ses pas ne font qu’un. Après la nature, il y a la nature. Une nature nouvelle où les hommes, les arbres, les animaux, les roches et toutes les formes ne sont que la continuité de la même chose. La vie est une atmosphère qu’il faut savoir accueillir.

Il n’y a pas de catastrophes.
Si le soleil brûle les forêts, le feu n’est pas un ennemi.
Le monde, c’est ce qui vibre dans la lumière.

Noorderlicht, Artphy with the support of Mondriaan Fonds, Kunstraad Groningen and Stimuleringsfonds Creatieve Industrie.

EN

To discover a new region, new landscapes, is to welcome new forces within oneself. Every time the sun comes through the branches and reflects the world in my eyes, I feel its blessing. I can feel how this light that shines and nourishes the forest, this cherished land, and everyone who treads it are one. After nature, there is nature. A new nature where people, trees, animals, rocks and all forms are the continuity of the same thing. Life is an atmosphere that we must welcome.

There are no catastrophes.

If the sun burns the forests, fire is not an enemy.

The world is what vibrates in the light.

WESTERWOLDE

Cette pièce fait partie d'une série. La plupart du temps une série s'attache à un paysage, à une région. Il y a une certaine unité géographique.

* Il se peut qu'il y ait un mot de passe si le film n'est pas est encore fini ou en "exploitation", écrivez-moi, on ne sait jamais, je vous le passerai peut-être ;).
** Il me semble toujours utile de rappeler que ces images, ces vidéos, ces sons que vous trouvez ici sont des documents. Il exposent ce que les pièces représentent. Mais ils ne donnent pas accès à sa véritable expérience. Rien ne vaut, si elle vous plaisent, leur découverte in situ, en salle ou en exposition.

Some rights reserved jacquesperconte © specific mentioned producers
But shared with love.
;)