retour

JACQUES PERCONTE

paysages, corps, couleurs, matières, vitesses en arts plastiques, en numérique.

prev / next

musique

20031135--MUS1xN-oe?83

35 HEURES

Musique : Jacques Perconte

MP3

pièce sonore composée de 35 parties de 35 secondes. 35 passages de la semaine passés sur les trajets. 35 moments en voiture où j’imagine me laisser aller aux ambiances.

Le site internet du projet http://soundcloud.com/jacquesperconte/35...

35h pour collectif éphémère pièces hybrides images fugitives sons d’aujourd’hui pour un monde d’hier, 35h de la vie du travailleur de l’employé du temps, dont on ne sait pas grand chose, qui n’a presque pas de nom, ou alors celui de tout le monde, lundi 9h 12h 14h 18h, garé dans le parking semainier, mardi mercredi ainsi de suite, 35h pour dire qui on est, ou laisser passer son tour, participants de passage contributeurs occasionnels chacun fixés sur la ligne d’un temps circulaire, .mp3 .dcr .txt .jpg .html, a dontigny, anDre, bolide funeste, cécile babiole, s destalle larkske, Drücpa Dracous, pyo, xavier pehuet, emilie pitoiset, michael sellam, shape2, sumoto.iki, jacques perconte, 35h c’est trop et ça n’est pas assez, tout dépend de ce qu’on y fait, et de ce qu’on y fait pas tout dépend du planning du temps, qu’on emploie du temps tout dépend, tout le monde dépend…

Ma participation consiste en une pièce sonore composée de 35 parties de 35 secondes. 35 passages de la semaine passés sur les trajets. 35 moments en voiture où j’imagine me laisser aller aux ambiances : le portrait d’une personne qui ne subirait là aucune pression dans ces moments, une liberté posée sur les allers-retours quotidiens endurés… la somme donne l’image de la semaine (à télécharger ~30mo)…

par Annick Rivoire, Libération, no. 7000, Papy Schaeffer superstar, p.10



[...] A repérer absolument, l’impertinente variation d’Arsonore autour du thème des 35 heures, comme une création collective à ce ‟bon sens” qui voudrait revenir à la valeur travail. Arsonore, plate-forme de diffusion résolument nouveaux médias à l’esthétique minimaliste très réussie, propose l’agenda d’un ‟travailleur moyen”. Chaque ligne (‟pot de départ”, ‟photocopie”, ‟heures supp.”), est une pièce multimédia signée AnDre, Cécile Babiole ou Emilie Pitoiset. Du son ‟comme mesure de notre sensibilité face au monde phénoménal tout entier”, disent Andre et Sumoto. iki, les deux fondateurs d’Arsonore.

MOTIFS

Les motifs et figures que je travaille. En cours de développement

SOCITE
* Il se peut qu'il y ait un mot de passe si le film n'est pas est encore fini ou en "exploitation", écrivez-moi, on ne sait jamais, je vous le passerai peut-être ;).
** Il me semble toujours utile de rappeler que ces images, ces vidéos, ces sons que vous trouvez ici sont des documents. Il exposent ce que les pièces représentent. Mais ils ne donnent pas accès à sa véritable expérience. Rien ne vaut, si elle vous plaisent, leur découverte in situ, en salle ou en exposition.

Some rights reserved jacquesperconte © specific mentioned producers
But shared with love.
;)