retour

JACQUES PERCONTE

paysages, corps, couleurs, matières, vitesses en arts plastiques, en numérique.

prev / next

video

200611KA-VDO1xN-oe?67

K.A.R.A.O.K.E. COLL. MICHEL HERRERIA

Musique : Jacques Perconte, Michel Herreria

Producteur(s) : Permanences de la littérature

Fichier numérique

Dans une salle, sur un mur se dessine un personnage. Statique l'homme révélé au spectateur par un tracé fluide se perd dans une immensité blanche. Lentement son regard est invité à suivre le cerne écrivant le corps. Au fil de la lecture, cette rencontre avec les courbes et les accidents de la ligne se transforme en un poème visuel.

Le site internet du projet http://www.technart.fr/k.a.r.a.o.k.e/...
Une vidéo-document de k.a.r.a.o.k.e. Coll. Michel Herreria peut être consultée.
Quelques images de la pièce sur flickr → k.a.r.a.o.k.e. Coll. Michel Herreria.
Toute l'histoire en images sur flickr:s : n°1, n°2.

Dispositif pour projection direct sur une surface blanche unie ou diffusion sur un écran haute définition.

L’écran est blanc. Un énorme trait noir qui occupe les deux tires de l’image entre dans le cadre par le bas. Le trait est très pur, on peut observer ses textures. Il progresse lentement. On a l’impression qu’en avançant dans l’image il laboure la matière sur laquelle il évolue. Comme si il poussait des plaques de pixels hors de son chemin, comme si le trait se frayait une route à travers la matière blanche qui l’entoure. Il atteint le haut de l’image. Et plan après plan va s’installer un jeu entre le trait et la matière numérique du film. Mais le trait dessine. Et petit à petit, il éveille la curiosité du spectateur, l’abstraction laisse doucement place à la figuration. Un personnage apparaît. Il se dresse, tousse, il a un chat dans la gorge. Et tout recommence.

* Il se peut qu'il y ait un mot de passe si le film n'est pas est encore fini ou en "exploitation", écrivez-moi, on ne sait jamais, je vous le passerai peut-être ;).
** Il me semble toujours utile de rappeler que ces images, ces vidéos, ces sons que vous trouvez ici sont des documents. Il exposent ce que les pièces représentent. Mais ils ne donnent pas accès à sa véritable expérience. Rien ne vaut, si elle vous plaisent, leur découverte in situ, en salle ou en exposition.

Some rights reserved jacquesperconte © specific mentioned producers
But shared with love.
;)