retour

JACQUES PERCONTE

paysages, corps, couleurs, matières, vitesses en arts plastiques, en numérique.

prev / next

internet

200805-NET1xN-oe?55

ΠΑΡΆΔΕΙΓΜΑ (PARADIGMES)

Producteur(s) : Notre Dame de Sion

Online

Nous sommes à Paris, il est question d’aller à Florence. Mon idée est de mélanger les deux espaces, d’intervertir les logiques de déplacement d’une ville à l’autre

Le site internet du projet http://blog.technart.fr/2009/05/paradigm...
Quelques images de la pièce sur flickr → παράδειγμα (paradigmes).

Le mot paradigme tient son origine du mot grec ancien παράδειγμα / paradeïgma qui signifie « modèle » ou « exemple ». Ce mot lui-même vient de παραδεικνύναι/ paradeiknunaï qui signifie "montrer", "comparer".

Un paradigme est une représentation du monde, une manière de voir les choses, un modèle cohérent de vision du monde qui repose sur une base définie (matrice disciplinaire, modèle théorique ou courant de pensée). C'est en quelque sorte un rail de la pensée dont les lois ne doivent pas être confondues avec un autre paradigme.

J’imagine peut-être quelque chose de compliqué , mais je me dis que cela peut valoir la peine. Nous nous disons que nos déplacements quotidiens sont délimités par une quantité de paramètres locaux. Mon idée est de peut-être trouver comment nous pouvons voir notre monde autrement. En mettant en place un système (paradigme) nous pourrions nous jouer des conventions et expérimenter.

Nous sommes à Paris, il est question d’aller à Florence. Mon idée est de mélanger les deux espaces, d’intervertir les logiques de déplacement d’une ville à l’autre :

Prévoir un parcours à Paris, le réaliser et repérer les points forts (qui auront été anticipés : curiosités, paysages… ) le reporter sur une carte.
Reporter ce dessin sur un plan de Florence afin de reproduire le déplacement. Trouver les règles de « résonnance » entre les deux espaces.

Prévoir un parcours à Florence, le réaliser et repérer les points forts (qui auront été anticipés : curiosités, paysages… ) le reporter sur une carte.
Reporter ce dessin sur un plan de Paris afin de reproduire le déplacement. Trouver les règles de « résonnance » entre les deux espaces.

Nous aurons ainsi un croisement systémique entre deux villes qui n’ont rien en commun si ce ne sont des concepts… Nous pouvons croiser les deux villes, chacun choisirait le sens dans lequel il travail, l’important étant d’avoir choisi un sens.

Bien sur Florence remonterait surement plus que paris parce que nous sommes parisiens et que l’exotisme prime. Si nous étions italiens le contraire se passerait surement…

Qu’est ce que cela veut dire ? il est question de découvrir son territoire, de sortir des aprioris que l’on peut avoir. Ecrire une navigation qui n’a aucune cohérence pratique peut s’avérer intéressant pour se laisser surprendre par le décor.

L’idée force est de se retrouver à naviguer dans un ville avec un plan issu d’un autre ville. Il y a quantité d’éléments à faire résonner, les noms, les formes, les images, les idées…

Ce que nous avons à dire de ces deux villes sets à la croisée des chemins. Voir l’une à travers l’autre peut être amusant et fort. C’est une contrainte d’écriture qui peut amener beaucoup de surprises.

* Il se peut qu'il y ait un mot de passe si le film n'est pas est encore fini ou en "exploitation", écrivez-moi, on ne sait jamais, je vous le passerai peut-être ;).
** Il me semble toujours utile de rappeler que ces images, ces vidéos, ces sons que vous trouvez ici sont des documents. Il exposent ce que les pièces représentent. Mais ils ne donnent pas accès à sa véritable expérience. Rien ne vaut, si elle vous plaisent, leur découverte in situ, en salle ou en exposition.

Some rights reserved jacquesperconte © specific mentioned producers
But shared with love.
;)