retour

JACQUES PERCONTE

paysages, corps, couleurs, matières, vitesses en arts plastiques, en numérique.

prev / next

generative video

201202MA-GEN1xN-oe?20

%MAURIAC

Producteur(s) : Région Aquitaine

Film infini, temps réel, compressions de données vidéo montées à la volée
1060 x 700 x 400 Écran de 42‘, cadre en Corian®, dispositif de captation extérieur, ordinateur et programme
Xvid + Max/Jitter + Quicktime perian

Dans la maison de François Mauriac à Saint-Symphorien, le temps ne passe pas comme ailleurs. Rythmé par la balade du soleil, le parc est le spectacle de milliers de peintures. Et c'est au travers d'une fenêtre murée dans le salon que la magie va.&

Le site internet du projet http://www.technart.fr/Francois-Mauriac/...
Quelques images de la pièce sur flickr → %Mauriac.

1% culturel Maison de François Mauriac à Saint-Symphorien, Landes
Région Aquitaine / Gravière & Martin architectes
Développement Florent Deloison

PRINCIPES Il y a dans le salon une installation active qui retransmet à sa manière la vue du jardin qu'obstrue le mur dans cette direction. Ce tableau raconte l'histoire des images filmées trempées dans la technologie numérique. Le programme interagit avec la lumière. Le programme joue au rythme du soleil et de la lune. Le programme se joue du temps. Tout cela pour que l'image se montre en pixels et en couleurs. François Mauriac évoque les souvenirs de son enfance dans le roman "Le Mystère Frontenac". Il y décrit la maison construite dans le style Arcachonnaise par sa mère où il passe ses vacances, ainsi que le chêne sacré dans le parc de Jouanet et la Hure, principal affluent du Ciron qui traverse la propriété à Saint-Symphorien. C'est un des lieux calmes et reposants qui sont une véritable source d'inspiration dans l'écriture de ses romans. C'est un lieu où le temps ne passe pas comme ailleurs. Rythmé par la balade du soleil, le parc est le spectacle de milliers de peintures. L'installation relie le monde intérieur de la maison et ses habitants à l’univers par quelques-unes de ses dimensions. Elle installe un rythme en jouant les images avec les images de la nature. Le jardin est filmé et enregistré et a quelques instants près rediffusés dans le salon. L'écran est placé là ou aurait pu être la fenêtre qui aurait donné au sud.

DISPOSITIF Le dispositif ne donne pas à voir toute sa complexité. Il n’y a pas de moyen de voir tout ce qui est calculé. On peut imaginer. Le dispositif interagit avec le soleil, avec les saisons, avec les signes astrologiques. Et dans ce cycle qui s'installe au quotidien... Même des mémoires de l'histoire de François Mauriac jouent comme des déclencheurs prévisibles d'événements plastiques. L'image traduit picturalement toute une quantité d'idées dont il n'est pas nécessaire de connaître le contenu pour apprécier l’oeuvre. Elles font partie des conditions qui régulent cet univers pictural. Ce faisant, le spectateur doit se défaire de l'attente et de ces guides conceptuels pour profiter de ce qui lui est proposé. Et comme un rayon de soleil qui percerait le bois à midi, l'événement peut se faire attendre. Mais c'est ce qui fait le monde.

* Il se peut qu'il y ait un mot de passe si le film n'est pas est encore fini ou en "exploitation", écrivez-moi, on ne sait jamais, je vous le passerai peut-être ;).
** Il me semble toujours utile de rappeler que ces images, ces vidéos, ces sons que vous trouvez ici sont des documents. Il exposent ce que les pièces représentent. Mais ils ne donnent pas accès à sa véritable expérience. Rien ne vaut, si elle vous plaisent, leur découverte in situ, en salle ou en exposition.

Some rights reserved jacquesperconte © specific mentioned producers
But shared with love.
;)