retour

JACQUES PERCONTE

paysages, corps, couleurs, matières, vitesses en arts plastiques, en numérique.

prev / next

video

200110ORD-VDO1xN-oe?107

ORDINARY MADNESS

Musique : Ewmo

Producteur(s) : ?

DV

Promenade à travers une histoire de signes, monté à partir d’images détournées et retravaillées de trois classiques du cinéma, deux films de Frederico Fellini ( La Cita Delle Donne et La Dolce Vita) et un de Marco Ferreri (conte de la folie ordinaire), le film tente de reconstruire une image du personnage.

Quelques images de la pièce sur flickr → Ordinary Madness.
Toute l'histoire en images sur flickr:s : n°1, n°2, n°3, n°4, n°5, n°6.

La construction ancrée dans un rapport au temps laisse le spectateur s’installer devant la fuite incessante des images balayées de parasites et de stigmates, traces de leurs manipulations. Au travers ces histoires techniques, sensibles, intimes, les images de ces personnages mythiques s’organisent dans une représentation complexe qui les impliquent eux, leurs films, leurs personnages, les images qu’ils sont laissés au travers des génération face à cette culture collagiste contemporaine. Quelle est leur place, leur avenir, à quel point leur image est traumatisée ? Qui sont îils et qu’ont-ils fait ?

Le spectateur est seul acteur de sa défaite au même prix qu’il le sera de sa victoire. Face au déroulement du film, il est prisonnier de sa condition. Le film tend vers une situation la plus tendue possible, et tente de repousser tout esthétique étrangère.

Quelle est la place du spectateur maintenant ? A quel jeu joue t’il ? N’est-il pas cette image explosée de ce collage d’images filmiques trépanées à travers une expression radicale ?

Mais ce film… c’est un site internet!

‟ ordinary-madness, her-face-is-an-icon, follow-this-motion-picture and-open-your-eyes, forget-the-romantism, and-watch-those-movies, have-a-drink, yes-have-one, hold-the-face, to-see-if-it-is-here, leave-a-kiss, and-stay-away, life-abuse-and-do-not-care, be-a-character, see-what-you-cannot-see, before-you-do-it, sex-up-your-ideas, smell-her, sweep-and-suck to spit-in-trash

[...]

have-time-to-be-a-star and-show-us-how-you-do, prepare-yourself-to-see-and-show before-you-loose :
re-invent-one-open-space
the-recorded-tragedy

the-drunk-who-knows
can-see-everything

you-are-the-storyteller
you-type-the-words ”

Cette pièce fait partie d'une série. La plupart du temps une série s'attache à un paysage, à une région. Il y a une certaine unité géographique.
TEMPO E PAUSE
* Il se peut qu'il y ait un mot de passe si le film n'est pas est encore fini ou en "exploitation", écrivez-moi, on ne sait jamais, je vous le passerai peut-être ;).
** Il me semble toujours utile de rappeler que ces images, ces vidéos, ces sons que vous trouvez ici sont des documents. Il exposent ce que les pièces représentent. Mais ils ne donnent pas accès à sa véritable expérience. Rien ne vaut, si elle vous plaisent, leur découverte in situ, en salle ou en exposition.

Some rights reserved jacquesperconte © specific mentioned producers
But shared with love.
;)